patron


patron
PATRON, [patr]one. s. Protecteur. En parlant des Saints, il se dit du Saint dont on porte le nom, & de celuy sous l'invocation duquel une Eglise est dédiée, ou qu'on reclame comme Protecteur d'un Païs, d'une ville. Saint Jean est son Patron, est le Patron de cette ville. S. Michel est le Patron de la France. Sainte Geneviéve est la Patrone de Paris. le jour de la Feste du Patron de cette Eglise.
Patron, Se dit aussi en parlant d'un Prince, d'un Ministre, d'un grand Seigneur auquel on s'attache, & sous la protection duquel on se met pour faire sa fortune, pour avoir de l'appuy. Un tel Prince est son Patron. il a un bon Patron à la Cour.
On dit d'Un homme qui a tout pouvoir dans une maison, qu'Il y est Patron, qu'il est Patron de la case.
On appelle à Rome Cardinal Patron, le Cardinal
qui gouverne comme premier Ministre. C'est ordinairement le neveu du Pape qui est le Cardinal Patron.
Patron, signifie encore Le Prelat ou Seigneur qui a droit de nommer à un benefice. Patron Ecclesiastique. Patron lay. il est le Patron de ce benefice. il est Seigneur & Patron de sa Paroisse. le Pape a droit de prevenir tous les Patrons Ecclesiastiques, mais il ne previent point les Patrons lais. le Patron honoraire n'a que les droits honorifiques dans une Eglise, comme successeur du premier fondateur.
On appelle, Patron d'un vaisseau, d'une galere, d'une barque, &c. Celuy qui commande à l'équipage d'un vaisseau, d'une galere, d'une barque, & qui a soin de ce qui en regarde le service & la manoeuvre. Un vaisseau capitaine tel. Patron tel. le Patron du vaisseau. le Patron de la galere. le Patron de la barque.
On dit fig. d'Un homme qui est maistre de la conduite d'une affaire, qu'Il est le Patron de la barque.
Patron. s. m. Modele sur lequel certains artisans travaillent, comme les ouvriers en soye ou en fil, brodeurs, tapissiers, & autres. Un beau patron. un nouveau patron. un patron extrémement riche. un patron trop chargé d'ouvrage. un patron à dentelle. voilà une dentelle d'un beau patron, c'est à dire qui est faite sur un beau patron. Ce velours-là est bien travaillé, le patron en est beau. cette tapisserie a de beaux patrons, d'excellents patrons pour des chaises.
On appelle aussi, Patron, Un morceau de papier, de carte, ou de parchemin qui est coupé sur la taille d'un homme ou d'une femme, & dont les tailleurs se servent pour faire un habit.
On s'en sert dans le figuré, & il signifie Exemple à imiter. Il s'est formé sur un mauvais patron. c'est une femme qu'on peut proposer pour patron à toutes les autres femmes.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • patron — patron, onne 1. (pa tron, tro n ) s. m. et f. 1°   Terme d antiquité. Chez les Romains, le maître à l égard de l affranchi, le protecteur à l égard du client. •   Sous les noms séduisants de patrons et de pères Ils [les patriciens de Rome]… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Patron —     Patron and Patronage     † Catholic Encyclopedia ► Patron and Patronage     I. By the right of patronage (ius patronatus) is understood a determinate sum of rights and obligations entailed upon a definite person, the patron, especially in… …   Catholic encyclopedia

  • Patrón — Saltar a navegación, búsqueda El término patrón puede referirse a: un patrón de medida es un objeto o substancia que se emplea como muestra para medir alguna magnitud o para replicarla. el patrón oro y el patrón plata, el respaldo monetario de… …   Wikipedia Español

  • patrón — patrón, na sustantivo masculino,f. 1. Área: religión Santo o advocación de la Virgen o de Jesucristo a los que se dedica una iglesia o se elige como protector de un lugar o de un grupo de personas: La Virgen del Pilar es la patrona de la… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Patron — Pa tron, n. [F., fr. L. patronus, fr. pater a father. See {Paternal}, and cf. {Patroon}, {Padrone}, {Pattern}.] 1. One who protects, supports, or countenances; a defender. Patron of my life and liberty. Shak. The patron of true holiness. Spenser …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Patron — Sm Schutzherr , besonders Schutzpatron Schutzheiliger erw. fremd. Erkennbar fremd (12. Jh.), mhd. patrōn(e) Schutzherr Entlehnung. Entlehnt aus l. patrōnus Schutzherr , auch Verteidiger vor Gericht , zu l. pater Vater . Das Patronat ist im 18. Jh …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • patrón — na 1. Los sustantivos patrón y patrono, cuyo femenino es patrona, proceden del mismo étimo latino y comparten la mayoría de las acepciones referidas a persona, a saber, ‘protector de una colectividad’: «Se rendirá homenaje a san Judas Tadeo,… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • patron — (patrón [patrón] < Latinpatrónum patron; defender )    1) Bentley: 1859. The owner of a ranch or large estate, similar to an hacendado. Also, by extension, a captain or boss.    2) A patron saint. The DRAE gives several definitions for patrón …   Vocabulario Vaquero

  • patron — I {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mos I, Mc. patronnie; lm M. owie || i {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} osoba lub instytucja pełniąca funkcję opiekuna; protektor : {{/stl 7}}{{stl 10}}Być patronem czyjegoś… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • patrón — patrón, na (Del lat. patrōnus). 1. m. y f. Defensor, protector. 2. Que tiene cargo de patronato. 3. Santo titular de una iglesia. 4. Protector escogido por un pueblo o congregación, ya sea un santo, ya la Virgen o Jesucristo en alguna de sus… …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.